Après avoir abordé le gros point du jour, la présentation du projet, par Advice Ingénierie et la société Agur, de réhabilitation du réseau de collecte des eaux usées ainsi que l’implantation de la nouvelle station d’épuration d’Eymet, Jérôme Betaille maire d’Eymet, qui a souhaité ses vœux à l’ensemble des présents a poursuivit son conseil par :
- le vote d’un tarif pour la participation à un camp de ski à destination de neuf enfants âgés de 8 à 12 ans inscrits au centre de loisirs. Suivant le quotient familial et l’appartenance ou non à la communauté de communes « Val et Coteaux » les tarifs s’étendront de 325 à 400 euros pour la semaine en pension complète et séances de skis du 11 au 15 mars.
– L’annonce des nouveaux tarifs de la cantine scolaire, une augmentation de 2% est effective au 1er janvier.
– Renouvellement du contrat d’assurance auprès de la CNP pour la protection sociale et assurance des personnels territoriaux pour le remboursement des arrêts de travail. 1600 jours cumulés d’arrêts maladie ont été observés à Eymet en 2011. Dans le même temps la masse salariale des titulaires de la collectivité baissait et les taux des assureurs, eux, augmentaient. Un terrain d’entente n’a pas été trouvé entre commune et assureur pour baisser ces taux. Ne pouvant échapper aux cotisations 2013 à cause des délais, il est prévu pour 2014 de lancer un appel à concurrence
– Demande d’estimation de deux nouveaux chemins auprès des Domaines en vue d’un rachat par des riverains.
– Travaux d’effacement des réseaux sur l’avenue de la Bastide aux abords de la mairie, du centre culturel et du pôle de services publics. 4 semaines de travaux prévues avant fin juin 2013.
- Signature d’une convention avec un médecin généraliste de la ville pour une mission sur les admissions à la maison de la petite enfance suite au désengagement des services de la PMI. L’enveloppe budgétaire avoisinerait les 300 euros par an.
– avancement de grades de 4 agents territoriaux.
– numérotation de huit maisons le long du boulevard national ( N° 57 à 64) qui sont déjà identifiées mais pas sur les plans officiels.

voeuxaubin012013 006

Les questions diverses qui ont suivi se sont surtout focalisées sur l’avenir du tri postal à Eymet. Le maire a initié une réunion avec les territoires de Sigoulès et Issigeac pour réfléchir à une politique commune pour le sud bergeracois concernant ce sujet. Apparemment, pour l’heure il n’est pas question de décentralisation sur Miramont de Guyenne, comme évoqué par quelques rumeurs mais il n’y a pas de « fumée sans feu » ….
En revenant sur le système d’assainissement collectif, un travail d’études de cinq ans sur la nécessité de réhabilitation des eaux usées et de la station d’épuration au vu de la conformité du plan de zonage voté en 2008 entrevoit « le bout du tunnel ». Concernant 1040 abonnés la question de la station d’épuration existante, vieille de 35 ans, était de savoir s’il fallait la mettre aux normes ou si son remplacement était plus avantageux à moyen et long terme pour la commune. Sachant qu’elle est actuellement placée sur une zone inondable, que son système est de plus en plus obsolète en fonction des normes toujours plus drastiques (phosphores, boues, qualité de l’eau rejetée…) et que des habitations se trouvent proches de son périmètre, le choix de construire une nouvelle station d'épuration est devenu évident. Associé à la réhabilitation des eaux usées demandée par la police de l’eau, le choix de ces constructions entraîneront, certes un coût supplémentaire aux abonnés, mais une infrastructure moderne, fiable, traitant des volumes plus importants et respectueuse de l’environnement en particulier du Dropt. Ce sont les industriels qui seront mis le plus à contribution (vu qu’ils en sont les plus importants utilisateurs) pour autofinancer le projet.
Le conseil a validé l’action du Maire pour acheter le terrain de 5000 m² qui accueillera la future station d’épuration au sud de la zone artisanale de La Palanque ainsi que de l’autoriser à trouver des subventions pour la construction de cette station et du réseau de collecte des eaux usées.